billy besson biographie

Billy Besson, du lagon tahitien aux mers du globe

biographie Billy Besson

Billy Besson est né à Tahiti en 1981. Il a vécu à Tahiti (Polynésie Française) sur le trimaran construit par son père pendant 18 ans, avant de rejoindre la France pour poursuivre sa carrière sportive.

En France, il poursuit des études pour obtenir un deug de STAPS en 2002.

Billy entre ensuite dans la Marine Nationale et passe son BE1 et BE2 de voile.

  • 2004-2008 : Il commence une première préparation olympique en Tornado, en vue des JO de Beijing, avec Arnaud Jarlégan. Une seconde place aux qualifications dans les rangs français l’empêche de participer à ces jeux.
  • Entre 2008 et 2012, le catamaran n’étant plus olympique, Billy en a donc profité pour faire de la course au large et des convoyages avec Francis Joyon, Franck Cammas…
  • 2011 : Equipier sur Gitana

En 2012, il est équipier sur Spindrift avec Yann Guichard

2013 : projet sur l’Hydroptère avec Hydros

2015 : Aux commandes du Class C sur la Little Cup à Genève

  • 2012-2016: préparation olympique pour les JO de Rio de Janeiro en 2016. Billy s’associe à Marie Riou sur un nouveau support olympique, le Nacra 17. La discipline présente la particularité d’être mixte.

Billy et Marie remportent quatre années de suite le titre de champions du monde en Nacra 17. Favoris pour les Jeux Olympiques de Rio, Billy souffre lors des JO d’une hernie discale, leur valant une 6e place. On leur décerne la médaille du courage, mais ils repartent avec un goût d’amertume.

2015: Billy et Marie sont sacrés marins de l’année, succédant à Loick Peyon.

Champions du Monde Nacra 17 – Aarhus 2015

Billy et Marie décident alors de repartir pour une nouvelle préparation olympique en direction des jeux de Tokyo. (2020) Le support change, pour intégrer des foils, permettant au bateau de se surélever sur l’eau et ainsi gagner plus de vitesse.

Toutefois, ils ne sont pas sélectionnés lors du championnat à Auckland en décembre 2019 et ne participeront pas aux JO 2020. (2021…)

Billy a navigué aux côtés de Thomas Coville sur Sodebo pour une traversée de l’Atlantique dans le cadre de la course The Bridge en 2017.

En 2018, c’est aux côtés d’Armel Le Cleach qu’il se trouve pour une transatlantique sur Banque Populaire IX.

En parallèle, en 2018, Billy est invité par Russell Coutts à prendre la barre du bateau français d’un nouveau circuit de voile, SailGP.

SailGP propose un format de voile différent, voulant se rapprocher d’un circuit de F1, gradins, régate en bord de rivages… et permettant une médiatisation accrue.

Pour la première saison, en 2019, l’équipe française est la seule à mettre à l’honneur une femme, Marie Riou, en tant que contrôleur d’aile.

La seconde saison ne connait qu’un épisode, Sydney, avant que le monde s’arrête pour une pandémie due au COVID 19.

SailGP reprend en 2021 avec une première étape aux Bermudes. L’équipe française menée par Billy Besson termine sur le podium, en 3e place. 

En septembre 2021, à l’issue de l’étape de Saint Tropez, Billy quitte le circuit,  remplacé à la barre par Quentin Delapierre.

2022 : préparation olympique en vue des Jeux Olympiques Paris 2024, avec Noa Ancian, en Nacra 17. 

Billy besson skipper